Informations disponibles via OBD2 PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 15 Janvier 2009 08:07
Tous les véhicules répondant à la norme EOBD ou OBD2 dispose d'une prise de connexion à l'intérieur de l'habitacle. Avant cette norme celle ci se trouvait généralement sous le capot.
Il suffit donc de connecter un appareil capable d'interpréter ces données (scanner) ou bien d'utiliser un ordinateur avec un boîtier capable de transcoder les signaux dans un protocole acceptable par celui-ci (RS232 sur port série ou USB)
La partie la plus intéressante pour diagnostiquer l'origine d'une panne est la lecture du code d'erreur mémorisé.
La nomenclature des codes d'erreur DTC (Diagnostic Trouble Code) obéissent à une structure standardisée. Tous les codes ont une lettre suivie par 4 chiffres (par exemple P0123).
P0123
La première lettre détermine la provenance "générale" du défaut.
P
Powertrain
Groupe motopropulseur
Défaut sur fonctionnement du moteur et boite de vitesse
C
Chassis
Chassis
Défaut sur train roulant, freinage, direction...
B
Body
Carroserie et Habitacle
Défaut sur élément de sécurité, de confort...
N
Network communication
Communication réseau
Défaut communication sur bus de donnée véhicule
P0123
Le premier chiffre indique s'il s'agit d'un défaut normalisé (SAE ou ISO) ou d'un défaut particulier au constructeur.
La norme ODB2 impose aux constructeurs une liste de défauts précis (aussi appelés génériques), qui doivent impérativement être programmé dans le calculateur.
Cependant la directive ODB2 n'est pas restrictive dans le sens où le constructeur est autorisé à ajouter des codes supplémentaires afin de faciliter la recherche de panne.
0
Code normalisé
1
Code constructeur
2
Code constructeur
Le deuxième chiffre défini un sous-groupement relatif au défaut du groupe motopropulseur (Code P)
P0123
1
Admission (Air, carburant)
2
Injection carburant
3
Allumage
4
Controle emmission polluants
5
Vitesse vehicule et ralenti
6
Calculateur et circuit sorties logiques
7
Transmission
8
Transmission
9
Reservé
0
Reservé
P0123
Les deux autres chiffres peuvent prendre une valeur comprise entre 00 et 99 et n'ont pas de signification particulière.
 
 

Dans notre cas le défaut P0123 nous indique :
  • Que le problème se situe au niveau de la gestion moteur,
  • Que c'est un défaut normalisé.
  • Qu'il concerne plus précisément l'admission du moteur.
Celui ci est défini comme
Entrée niveau haut du circuit de capteur ou commutateur de position du papillon d'admission ou d'accélérateur "A"
L'inconvénient des défauts génériques c'est que pour être commun à tous les véhicules ils perdent parfois de leur clarté.
Un rapide décodage nous indique que la position a retourné une valeur trop élevée (entrée niveau haut), en fonction du véhicule on pourra avoir un capteur de position (signal proportionel) ou un commutateur (signal tout ou rien).
Celui ci est situé au niveau du papillon de gaz ou de la pédale d'accélérateur. En plus le véhicule pourra être équipé de plus d'un capteur dans ce cas on précise que celui ci est repéré "A" chez le constructeur.
Une autre information précieuse concerne une sauvegarde de l'état de certains capteurs au moment de la panne, on pourra retrouver les informations suivantes  :
  • Charge du moteur (calculée)
  • Régime du moteur Tr/Min
  • Correction richesse court terme / long terme
  • Vitesse du véhicule
  • Température du liquide de refroidissement
  • Pression d'air au niveau de l'admission (MAP)
  • Pression carburant (si disponible)
  • L'avance sur l'allumage (si disponible)
Enfin des données en temps réel issues des différents éléments du moteur ou du systeme anti-pollution peuvent également être observées.
Mis à jour ( Mardi, 09 Octobre 2012 19:10 )