Le voyant de défaut PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 15 Janvier 2009 09:00
La première indication que le calculateur a decelé un problème sur le vehicule se trouve sur le tableau de bord.
Il s'agit du voyant MIL (Malfunction Indicator Lamp)

MIL
Cet indicateur peut présenter plusieurs état en fonction de la nature du problème rencontré.
Ces états sont issus de la directive (98/69/EC - 70/220/EEC)


  • Le voyant clignote une fois par seconde
Dans ce cas le moteur doit être arrêté le plus rapidement possible (placer le véhicule en sécurité, pas question de plonger sur les freins au milieu de l'autoroute ! ).
 
Ce clignotement indique un risque d'endommagement du véhicule, Par exemple des ratées d'allumages ont été détecté et vont entrainer la destruction du pot catalytique (les vapeurs de carburant qui n'ont pas brulé vont exploser au contact du pot catalytique qui est maintenu à température élevée).
Le calculateur va passer en "Limp-mode" (littéralement "Mode-boiteux"), autrement dit il va brider le fonctionnement du moteur en limitant son régime aux alentours de 3000 tr/min pour un modèle essence et 2000 tr/min pour un diesel (ces données peuvent varier en fonction du moteur, en particulier du couple disponible à bas régime).
 
  • Le voyant est allumé mais s'éteint de lui-même.
Le défaut passée n'est pas considéré comme critique (on parle dans ce cas de défaut furtif).

Si celui ci n'est pas de nouveau détecté après trois nouveaux trajets consécutifs, le défaut est automatiquement acquitté par le système.

Le code d'erreur ainsi que les données enregistrées lors de son apparition sont gardés pendant 40 cycles de démarrages.

Un cycle de démarrage est défini par une température de liquide de refroidissement qui doit augmenter d'au moins 22°C à partir de la température initiale et atteindre une température minimale de 70°C pour un modèle essence et 60°C pour un diesel.

 
 
  • Le voyant reste allumé en permanence
Un défaut à été détecté ou est toujours présent et doit être corrigé, les données temporaires enregistrées au moment de son apparition ainsi que le code d'erreur sont conservés tant qu'une demande d'acquittement n'a pas été envoyé au moyen d'un outils extérieur (scantool).

 

 

Mis à jour ( Mardi, 09 Octobre 2012 18:36 )